déc 2, 2013

Posted by | 2 Comments

Blabla #6 : Astuces spéciales très petit budget serré !

Bonjour tout le monde ! ☼


Aujourd’hui je viens vous parler de « Comment se débrouiller pour continuer à prendre soin de soi  en période de galère ? » comprendre = quand on a presque pas/plus d’argent.  Après deux mois de galère à rechercher un emploi, je viens de signer un CDD de un mois mais je reste dans une période où j’ai plus que jamais un petit budget vu l’instabilité de la situation. Voici donc quelques pistes pour continuer à se faire belle jusqu’au bout des ongles sans pour autant se ruiner.


**


1.       On fait le tri de ses produits cosmétiques (quoique ceci est valable pour toute la maison). On jette les produits périmés/produits trop cassés pour être réparés/produits devenus secs et on revend les doublons/produits qu’on utilise pas ou plus… Ça fait de la place, on gagne un peu d’argent tout en faisant plaisir à d’autres et on peut faire un état des lieux de ce qu’on possède pour ne plus racheter deux fois le même produit.


2.       On troque ou échange nos produits cosmétiques/nos vêtements … Dans la même idée, on échange/emprunte momentanément un produit avec une proche ou une amie.


3.       On finit les produits que l’on a déjà entamé et/ou accumulé sans en ouvrir d’autres afin de ne pas faire de gâchis. Les produits cosmétiques et les produits de soin se périment, ne l’oubliez pas.


4.       On utilise les échantillons récupérés dans les magazines ou obtenus dans les magasins de cosmétiques (Sephora, Nocibé, Marionnaud, Yves Rocher..) et on regarde et vide le stock de produits qu’on avait accumulé lorsqu’on avait un peu plus d’argent.


5.       On cherche des dupes pour payer moins cher. Au lieu de mettre 48 € dans la prochaine Naked3 (ou 45 € dans la Naked et Naked2), je préfère un dupe moins cher comme ces dupes des Naked chez Sephora (It Palette, 29 € 90) et Réserve Naturelle (palette Light Colors, 14 € 95). Vous pouvez trouver beaucoup de vidéos et articles sur la question des dupes de grandes marques.


6.       On va dans les magasins de déstockage qui proposent souvent des produits de grandes surfaces / de marques moins chers.


7.       On se pose les bonnes questions avant d’acheter le produit : vais-je l’utiliser ? si oui, est-ce que je vais l’utiliser tout le temps ou une fois de temps en temps ? Est-ce que j’aime vraiment le produit ? Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? Est-ce que je ne l’ai pas déjà ? et ainsi de suite…


8.       On achète peu mais on achète des produits de bonne qualité. Une sorte d’investissement quoi sur la durée en fait. J’ai un exemple tout simple. Après avoir hésité plusieurs mois, j’ai acheté en août un lot de deux bouteilles de Bioderma en grand format et surtout en promo. Sur le coup, l’achat est un peu cher – près de 19 € dans mes souvenirs – mais sur la durée j’ai vu la rentabilité. J’ai entamé la première bouteille en août et je l’ai fini il y a tout juste deux semaines donc en novembre soit une bouteille qui m’a duré 3 mois.


9.       Dans la même idée que les magasins de déstockage, pensez à vous inscrire sur les sites de ventes privées. Bien sur, il vaut mieux se lever tôt le jour d’une vente privée Make Up For Ever si on veut acheter quelque chose mais ça vaut vraiment le coup !


10.   On revient aux bonnes vieilles recettes de grand-mères & au « fait maison ».  Comme je suis une blogueuse super sympa, je vous livre deux petites recettes maisons  :


·         Pour faire de l’eau de rose (à appliquer comme une lotion sur le visage – dites merci à ma maman qui partage sa recette) : faites bouillir de l’eau dans une casserole. Y ajouter les pétales d’une rose et laisser infuser. Laisser reposer un petit moment et filtrer. Mettez en bouteille puis conservez-la quelques jours (maxi une semaine) dans votre frigo.
·         Pour un gommage des lèvres et des mains : mélangez dans un petit récipient (un verre ou un gobelet fera l’affaire par exemple) de l’huile et du sucre en poudre en quantité égale. Mélangez bien l’ensemble afin d’obtenir un ensemble homogène et compacte. Prenez une petite noisette et gommez vos lèvres/mains en faisant des mouvements circulaires. Rincez abondamment (c’est le côté négatif de l’huile) et hydratez ! J

11.   Dans la même idée, on crée ses cosmétiques soi-même.


12.   On redécouvre notre débrouillardise et on détourne l’utilisation première des produits :


·         un fard à paupières et un pinceau biseauté pour faire un trait de liner
·         un fard à paupière crèmeux pour servir de base à paupières
·         les doigts à défaut de pinceau
·         certains rouges à lèvres à la place des blushs crèmes.
·         un fard en poudre de la couleur des sourcils à défaut de crayon à sourcils
·         and so on…


**


Voilà pour cet article spécial galère. J’espère qu’il vous aura plu ! Je devrais revenir dans la semaine avec un tutoriel. Je ne sais pas quand il sera posté exactement puisque je commence un nouveau travail aujourd’hui et qu’il me faut un petit moment pour trouver le rythme. En attendant, n’hésitez pas à commenter et à me rejoindre sur les différents réseaux sociaux 😉


**


À très vite



Share on Google+0Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Email this to someone

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>